Livraison GRATUITE au Canada pour les commandes de plus de 35$

Entrevue avec Josée Paquet, auteure de la série STAR MIAOU !!

L'auteure de la série STAR MIAOU Josée Paquet répond à quelques questions avant la sortie du deuxième tome, l'épisode 4.2 !

Bonjour Josée. J’aimerais que tu nous parles un peu de toi. D’où viens-tu ? Quel a été ton parcours comme auteure ? Quels sont tes goûts et intérêts dans la vie ? Enfin, présente-nous Josée, l’auteure de romans.

Je suis née à Montréal, plus précisément aux limites de Centre-Sud et d’Hochelaga-Maisonneuve, en 1976; j’ai été l’épreuve olympique de ma mère, car je suis née le lendemain de la cérémonie de clôture des Jeux de Montréal ! J’habite maintenant à La Guadeloupe, en Beauce, et j’ai trois garçons qui aujourd’hui sont âgés de 21, 18 et 11 ans. Depuis mon plus jeune âge, je me passionne pour la lecture et pour l’écriture, j’ai toujours adoré écrire; ce n’est pas pour rien que je suis devenue rédactrice ! De mes écrits qui ont été publiés dans le cadre de concours littéraires à mes textes dans les manuels scolaires chez CEC (en passant par toutes les lettres que j’ai échangées avec mes amis pendant mon adolescence), j’ai vraiment l’écriture dans mon ADN, je crois ! En plus de l’écriture, j’adore la campagne, la musique classique, le théâtre, le piano (même si je joue très mal), le jardinage, la généalogie, les documentaires, etc. Bref, j’aime toujours apprendre de nouvelles choses !

Parle-nous maintenant de ton dernier livre, « STAR MIAOU, le Tome 1 », à qui s’adresse-t-il et quelle est l’histoire ?

STAR MIAOU s’adresse principalement aux jeunes de 8 à 11 ans qui souhaitent découvrir l’univers de Star Wars… ou encore à leurs parents qui retrouveront avec plaisir les personnages de cette célèbre série, transposés dans un monde félin ! L’histoire, somme toute, est une parodie de Star Wars. Ceux qui connaissent cette série reconnaîtront le déroulement de l’action, tout en y remarquant certaines différences; après tout, il s’agit d’une interprétation humoristique, un peu à la manière de ce qu’a été le film Spaceballs (v.f. La folle histoire de l’espace) dans les années 1980. Évidemment, tout se passe dans un univers de chats; les protagonistes font tous partie de la race féline et certains traits caractéristiques de nos amis poilus se retrouvent dans STAR MIAOU, ce qui amène quelques situations cocasses !

STAR MIAOU

Qu’est-ce qui t’a poussée à écrire ce livre ?

Mon éditeur m’a approchée, car il souhaitait créer une série « parodies » basée sur Star Wars, mettant en scène des chats, et parce que tout le monde (enfin presque) aime les chats. Combiner les deux et en faire un livre humoristique destiné aux enfants ne pouvait être qu’un projet emballant, non ? Quoi qu’il en soit, j’ai pris un immense plaisir à composer STAR MIAOU 4.1… mais aussi les tomes suivants !

STAR MIAOU

Quelles ont été tes étapes d’écriture, de l’idée de départ jusqu’à sa finalisation ?

Sans être une fan finie de Star Wars (je suis plutôt une Trekkie !), je considère que je connaissais assez bien l’histoire avant de me lancer dans STAR MIAOU. Toutefois, je me suis quand même replongée dans le scénario et les dialogues, de manière à coller le plus fidèlement possible à la « réalité » tout en composant une histoire différente. Ensuite, il fallait trouver les noms des différents personnages, des noms qui rappelleraient à la fois les chats et Star Wars. Si certains d’entre eux me sont venus quasi instantanément, d’autres m’ont demandé plus de temps ! Bien qu’il s’agisse ici d’une version humoristique, le but était de faire connaître cette légendaire série et la transposer dans un monde félin, et non pas de garder les mêmes personnages et de leur faire vivre de toutes nouvelles aventures. Mais un jour, qui sait ?

STAR MIAOU

Combien de temps y as-tu consacré ?

Honnêtement, je n’ai pas vraiment compté; comme j’occupe déjà un emploi à temps plein, j’écrivais par petits bouts, et cette période s’est étalée sur plusieurs semaines. Je crois que si j’avais écrit STAR MIAOU 4.1 sans interruption, j’y aurais possiblement consacré une quarantaine, voire une cinquantaine d’heures en incluant la recherche et l’étude du scénario original.

As-tu rencontré des difficultés pendant l’écriture du livre ? Si oui, comment les as-tu surmontées ?

OUI ! Je me suis rendu compte bien assez tôt que j’avais sous-estimé la tâche qui m’attendait, et qu’il est beaucoup plus facile de créer une histoire de toutes pièces que de partir d’un récit déjà existant et d’en faire une version jeunesse humoristique ! Toutefois, il y a quand même quelque chose de rassurant dans le fait de pouvoir se fier à une version déjà écrite, même si mon processus d’écriture a été fait dans le plus grand respect de l’œuvre originale de George Lucas. Ce n’est pas tous les jours qu’on peut parodier un si grand auteur et j’avais conscience qu’il s’agissait d’un gros morceau, étant donné le succès phénoménal des films. Car pour coller fidèlement à l’histoire, je devais respecter la séquence des événements le plus possible et ne pas trop déroger de l’action, sous peine de créer un récit complètement différent (ça aurait pu être chouette certes, mais ce n’était pas le but de cette série). À l’opposé, quand j’écris et que je crée une histoire et des personnages de A à Z, je n’ai pas ces balises qui me dictent de « rester dans le rang », je peux laisser libre cours à mon imagination et, ça aussi, c’est très bien !

Aimes-tu rencontrer tes lecteurs ? Et dans quelles circonstances surtout ?

STAR MIAOU est mon tout premier roman publié, donc je n’ai pas encore eu la chance de rencontrer mes lecteurs actuels et futurs ! Un salon du livre est selon moi le meilleur endroit pour aller à la rencontre de son lectorat et aussi, en tant qu’auteure, pour rencontrer ses pairs. J’adorais aller au Salon du livre de Montréal dans ma jeunesse : voir tous ces livres, tous ces auteurs et avoir la chance de leur parler… J’attendais toujours cette période de l’année avec fébrilité ! Rencontrer les lecteurs lors de séances de dédicaces dans les librairies est aussi un endroit privilégié et j’ai bien hâte de recueillir les impressions de mes lecteurs en personne !

Y a-t-il une personne, un ou une auteur(e) qui t’a inspirée ou influencée à écrire ?

Je ne peux pas vraiment dire qu’un auteur plus qu’un autre m’a poussée vers l’écriture, car du plus loin que je me souvienne j’ai toujours aimé écrire. D’ailleurs, dans mon album de finissants, il est écrit que je souhaite devenir une journaliste à sensations fortes ! Pour différentes raisons, j’ai préféré bifurquer vers la rédaction où je pouvais donner libre cours à ma créativité plutôt que d’opter pour la rigueur journalistique, les interviews et les reportages qui, malgré tout l’impact qu’ils peuvent avoir, sont somme toute éphémères contrairement à un livre qui, lui, peut résister au passage du temps. Qui se souvient des articles de journaux de Balzac ? Pourtant ses livres comme La comédie humaine ou La cousine Bette sont encore lus de nos jours. Je suis plutôt éclectique dans mes choix de lectures, et j’imagine que chacun de ces écrivains a façonné ma vie d’auteure : Jules Verne, Jane Austen, Lucy Maud Montgomery, Stephen King, Agop J. Hacikyan, Alexandre Dumas, Voltaire, J.R.R. Tolkien, Yves Thériault, Denis Monette, etc.

À tous ceux et celles qui rêvent d’écrire des romans, quels conseils leur donnerais-tu ?

D’avoir confiance en eux et de persévérer; de garder en tête qu’il y a beaucoup d’appelés pour très peu d’élus et qu’un manuscrit refusé n’est pas automatiquement mauvais ! Il ne faut surtout pas se décourager si on essuie un refus; après tout, personne n’a voulu des manuscrits de George Lucas et de J.K. Rowling au départ… Écrire un roman n’est pas un concours de vitesse non plus, ce n’est pas un examen de fin d’année du secondaire lorsqu’on a un temps maximum pour écrire ! Il faut prendre son temps et, selon le type de roman écrit, ne pas avoir peur de faire des recherches, surtout s’il y a des éléments historiques dans le récit. Et amusez-vous ! L’écriture d’un roman ne devrait pas être une corvée, que ce soit en littérature jeunesse ou encore pour un roman grand public !

Merci Josée !!

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés

x

x